Imprimer cet article

Informatique

Faire de la publicité sur les réseaux sociaux

En à peine quelques années, les réseaux sociaux sont devenus les outils emblématiques du Web. À eux seuls, Facebook, Twitter, Viadeo et LinkedIn regroupent plus d’un milliard et demi d’internautes dans le monde. Autant de particuliers et de professionnels qui, lors de leur inscription, ont pris soin de se présenter, de décrire en détail leurs goûts et leurs aspirations. Une occasion idéale pour toutes les TPE-PME, désireuses de faire de la publicité, de cibler avec efficacité leurs campagnes de promotion. Explications.

Publié le

Une publicité, pour quoi faire ?

Avant tout, il faut être inscrit sur le réseau social pour y faire de la publicité. L’annonce qui sera diffusée par l’intermédiaire du réseau peut poursuivre différents objectifs, par exemple :

- séduire de nouveaux contacts qui viendront s’abonner au compte ou à la page de l’annonceur, lui permettant ainsi d’accroître sa notoriété et l’étendue de son réseau ;

- aider à mettre en valeur le site Internet de l’annonceur, ses produits ou ses services ;

- rechercher des partenaires techniques et commerciaux en vue de développer son entreprise ;

- recruter de nouveaux collaborateurs ;

- susciter l’intérêt des utilisateurs du réseau et les inviter à réagir à l’occasion de l’organisation d’un événement particulier (sortie d’un nouveau produit, d’un nouveau « packaging », d’une nouvelle marque, changement de nom, lancement d’une action commerciale ou de communication…).

Des critères très précis

Plus une publicité est ciblée, plus elle est efficace. Et sur ce point, les réseaux sociaux sont des outils précieux, dans la mesure où ils détiennent des informations très précises sur leurs utilisateurs. Des informations qui proviennent :

- directement de chaque utilisateur (données contenues dans leur profil) ;

- des actions menées par les membres sur le réseau (participation à des groupes de fans, de travail ou de loisirs ; adhésion à des comptes ou à des pages d’entreprises, de clubs sportifs ou de personnages emblématiques…) ;

- du contenu des messages affichés sur la page de l’utilisateur ou posté par ce dernier sur la page d’un autre membre du réseau ;

- de la nature des contenus que chaque utilisateur souhaite partager avec ses contacts…

Grâce à toutes ces données, il est possible de cibler les destinataires de l’annonce promotionnelle en fonction, notamment, de critères géographiques, d’âge, de date d’anniversaire, de sexe, de centres d’intérêt, de secteurs professionnels, de taille d’entreprise dans laquelle les membres du réseau travaillent ou encore de type de poste qu’ils y occupent.

Texte court et budget maîtrisé

Le plus souvent, le message publicitaire est de la taille d’un SMS et peut accueillir un lien Internet ou une photo. Il vient s’afficher sur la page du destinataire comme un encart publicitaire traditionnel ou comme un simple message.

L’annonce peut être facturée à la durée d’affichage, au coût par clic (CPC) ou au coût pour mille affichages (CPM). Le prix du CPC/CPM étant défini par un système d’enchères dont l’objet est la population ciblée (le plus offrant bénéficiant de la priorité pour diffuser son annonce sur le cœur de cible). Le budget de chaque annonceur est, quant à lui, arrêté par avance. Ce qui veut dire que la campagne de promotion s’arrête d’elle-même lorsque le montant convenu est dépensé. Seul le nombre d’affichages ou de clics varie en fonction de leur prix d’acquisition.

Des outils de suivi

Tous les réseaux sociaux offrent des outils qui permettent de mesurer l’efficacité d’une publicité en calculant notamment le taux de clics (CTR). Si ce dernier est décevant, il convient de changer la nature du message ou de modifier la cible. De tels changements peuvent, le plus souvent, être mis en œuvre au cours d’une même campagne promotionnelle via l’interface d’administration en ligne dont bénéficie chaque annonceur.

Récapitulatif des réseaux sociaux incontournables

Quelques réseaux sociaux incontournables
Nombre d’utilisateurs actifs dans le monde (1) Type d’utilisateurs Tarification Définition du prix
Facebook 1,1 milliard Essentiellement des particuliers CPC/CPM (3) Système d’enchères
Twitter 200 millions Particuliers et professionnels CPF/CPA (4) Système d’enchères
LinkedIn 170 millions Exclusivement des professionnels CPC/CPM (3) Système d’enchères
Viadeo 50 millions dont 7 millions en France (2) Exclusivement des professionnels CPM (3) + système de bonus (5) En fonction du nombre de critères de ciblage (plus il y en a, plus c’est cher)

Haut de page Article du - © Copyright Les Echos Publishing - 2013