Imprimer cet article

Informatique

Passer à la visioconférence

Longtemps réservés aux grandes entreprises et aux administrations richement dotées, les systèmes de conversation « vidéo » et de visioconférence sont désormais accessibles aux particuliers comme aux TPE. Grâce à eux, il est possible d’enrichir par l’image des échanges entre personnes éparpillées aux quatre coins de la France ou du monde. Voici quelques outils simples à utiliser et gratuits.

Publié le

En face-à-face

Sur Android comme sur iOS, il existe des outils gratuits qui permettent de tenir une conversation vidéo.

Duo (Android, iOS) et FaceTime (iOS) sont les systèmes de conversation vidéo les plus populaires du moment. Ces applications permettent à deux personnes de tenir une discussion en « face-à-face » tout en étant distantes l’une de l’autre. Elles offrent également la possibilité à l’une de filmer un lieu, un objet, un document… pour que l’autre puisse les voir. Un outil très utile pour, par exemple, estimer à distance la valeur d’un bien ou assister un collaborateur lors d’une intervention de réparation réalisée chez un client.

Duo (Android, iOS)

Lancée il y a tout juste quelques semaines en France par Google, cette application est librement téléchargeable sur Google Play, la plate-forme de téléchargement pour les smartphones et tablettes Android et sur iTunes, celle réservée aux iPhone et autres iPad. Le fait qu’elle existe sur ces deux environnements offre la possibilité à un utilisateur de smartphone Android d’avoir une conversation vidéo avec un utilisateur d’iPhone.

Duo a été pensé pour être simple. D’abord, contrairement aux autres produits de la marque, il ne nécessite pas la création d’un compte pour être utilisable. La communication d’un simple numéro de téléphone suffit. Ensuite, seul un « clic » sur la photo d’un contact est nécessaire pour lancer une conversation vidéo.

En outre, afin d’assurer la fluidité des échanges, l’application est censée, selon ses concepteurs, être capable de basculer d’un réseau Wi-Fi à un réseau téléphonique et inversement sans créer de rupture. Le géant américain précise également que son application est programmée pour réduire automatiquement et sans trop dégrader l’image la résolution de la vidéo lorsque la bande passante est limitée.

À noter :
Duo dispose d’un système de chiffrement de bout en bout des conversations.
FaceTime (iOS)

FaceTime est une application de visioconversation lancée par Apple en 2011. Comme Duo, elle ne permet pas de réunir plus de deux personnes à la fois. Cette application est préinstallée sur les iPhone, mais également sur les iPad et les ordinateurs tournant sur Mac OS. Cette application est incompatible avec Android.

L’application fonctionne aussi bien en utilisant le réseau Wi-Fi que le réseau téléphonique cellulaire. Son utilisation est simple et intuitive.

Organiser des réunions

Des solutions gratuites de visioconférences permettant de réunir plus de deux personnes sont également disponibles.

En plus des appels vidéo en « face-à-face », certains outils comme Google Hangouts (iOS, Android, solution utilisable directement sur Internet via Gmail ou Google+) ou encore Skype (Windows, Mac OS, iOS, Android, solution utilisable directement sur Internet) permettent la tenue de véritables visioconférences. Il est ainsi envisageable de réunir virtuellement jusqu’à une dizaine de personnes dans le cadre d’un séminaire, d’une séance de formation ou d’une simple réunion de travail. Les participants ont ici la possibilité de converser entre eux (les personnes présentes à la réunion apparaissent à l’écran dans de petites vignettes).

Par ailleurs, chacun d’eux dispose, en fonction du logiciel utilisé, de la faculté :
- d’intervenir en déposant un commentaire écrit via une messagerie instantanée ;
- de partager un document (image, slide, fichier texte, feuille de calcul…) en effectuant un simple glisser-déposer ;
- de permettre à un interlocuteur distant de visualiser ce qui s’affiche sur son écran (fonction dite de partage d’écran).

Précisions :
il n’est pas toujours évident de rester naturel devant une caméra. Aussi, les personnes qui ne souhaitent pas être filmées peuvent couper la caméra à tout moment tout en continuant à participer à la réunion.
À savoir :
Skype offre également la possibilité d’organiser des conférences audio réunissant jusqu’à 25 participants.

Une bonne connexion

Pour que ces systèmes de visioconférence soient efficaces, il faut évidemment les utiliser sur un réseau offrant un débit élevé.

Sans surprise, même si ces systèmes de visioconversation sont étudiés pour consommer le moins possible de bande passante, ils n’offrent un réel confort d’utilisation que lorsqu’ils sont associés à un réseau garantissant un débit élevé. Les utilisateurs de smartphones et autres tablettes ont donc tout intérêt à préférer une connexion en Wi-Fi à un accès téléphonique classique (réseau 3G, par exemple). En outre, cette option leur évite également d’encourir une surfacturation s’ils disposent d’un abonnement téléphonique limitant chaque mois, par exemple, le volume de données échangeables.

Quant aux systèmes de visioconférence, ils n’offriront une réelle fluidité que s’ils s’appuient sur une connexion Wi-Fi ou filaire. En outre, même si, sur le papier, ils offrent la possibilité de réunir une dizaine de personnes, il est conseillé de ne pas aller au-delà de 5 participants pour éviter de trop encombrer la bande passante.

Haut de page Article du - © Copyright Les Echos Publishing - 2017