Imprimer cet article

Informatique

Le Bon Coin : l’inattendu poids lourd du recrutement en ligne

Chacun le sait, Le Bon Coin est le premier site Internet français de petites annonces gratuites. Il y a tout juste quelques jours, on pouvait encore y découvrir plus de 800 000 voitures à vendre et 1 000 000 de maisons et d’appartements. Ce que l’on sait moins, en revanche, (du moins ce que nombre d’entre nous ignoraient avant le lancement de la dernière campagne de publicité du Bon Coin), c’est que plus de 300 000 offres d’emploi y sont également proposées. Une bonne occasion de se pencher sur le fonctionnement de ce site et sur les raisons de son succès sur le marché du recrutement en ligne.

Publié le

Difficile de faire plus simple

Quelques minutes suffisent pour s’inscrire sur le site et y déposer une annonce.

Déposer une annonce sur Le Bon Coin pour y dénicher un nouveau collaborateur est aussi simple que de déposer une annonce pour vendre une table. Une fois l’inscription réalisée (l’inscription dans le cadre d’un « Compte Pro » est obligatoire pour les entreprises), il suffit de choisir la catégorie « Offres d’emploi », de remplir les champs de son choix (type de contrat, localisation géographique du poste, secteur d’activité, niveau d’études, expérience requise, temps plein ou temps partiel, niveau de rémunération…), de donner un intitulé à l’annonce et de rédiger un descriptif. Des images peuvent également venir illustrer l’offre.

Généralement, il faut entre 24 et 48 heures (période pendant laquelle l’annonce est validée par les services du site) avant que l’annonce ne soit mise en ligne. Sauf si elle est supprimée par son émetteur, l’annonce reste en ligne pendant une période de 2 mois.

D’un point de vue financier, il faut savoir que l’ouverture d’un Compte Pro et la mise en ligne d’une offre d’emploi sont gratuites.

En revanche, les options permettant à l’offre de bénéficier d’une meilleure visibilité sont payantes. Par exemple, pour qu’une annonce soit immédiatement proposée en tête de liste, il faut débourser un peu plus de 3 € HT ou 92 € pour l’y maintenir pendant 30 jours. Par ailleurs intégrer le logo « Urgent » à l’annonce est facturé 5 € et la modifier, un peu plus de 4 €.

À noter :
les entreprises bénéficient d’un tableau de bord qui leur permet de visualiser l’ensemble des annonces en cours de publication sur le site et d’un outil statistique. Via ce dernier, il leur est possible de savoir combien de fois chacune de leurs annonces a été consultée ou encore le nombre de messages qu’elle a générés. En outre, la couleur dans laquelle s’affiche le nombre de consultations de l’annonce (rouge ou vert) indique si cette dernière a plus ou moins de succès que les autres annonces diffusées par d’autres recruteurs sur le même secteur géographique.

Un site prisé par les TPE

Les petites entreprises sont de plus en plus nombreuses à rechercher de nouveaux collaborateurs sur Le Bon Coin.

La gratuité n’est pas étrangère au succès que Le Bon Coin rencontre auprès des petites entreprises qui souhaitent recruter. Mais ce n’est pas la seule raison. D’abord, l’approche locale, qui constitue l’ADN du site, rassure les TPE. Ces dernières sont ainsi certaines que leur annonce sera avant tout consultée par des visiteurs qui, comme toujours sur Le Bon Coin, utilisent comme premier critère de tri la localisation géographique, simplement parce qu’elle correspond, le plus souvent, à leur lieu de vie. Un critère géographique qui, depuis quelques mois, a encore été renforcé par le déploiement d’une fonction de géolocalisation permettant aux candidats de trier les offres d’emploi dans un rayon de 10 à 200 km autour d’eux.

Ensuite, contrairement aux sites spécifiques, aucun médiateur n’effectue de tri des candidatures. Et loin d’effrayer les entreprises, cela leur offre la possibilité de réajuster leurs critères de sélection en fonction des CV qu’elles reçoivent.

À noter :
aucune aide à la rédaction d’offres d’emploi n’est, pour le moment, proposée par Le Bon Coin, contrairement à ce qui existe sur des sites privés dédiés au recrutement ou sur les sites de Pôle emploi et de l’Apec.

Enfin, avec plus de 23 millions de visiteurs uniques mensuels (vendeurs, acheteurs, demandeurs d’emploi, salariés en poste), Le Bon Coin donne aux recruteurs la possibilité de dénicher un nouveau collaborateur bien au-delà du public traditionnellement présent sur les sites uniquement dédiés au recrutement.

Bientôt une offre pour les grands groupes

Pour séduire les grandes entreprises, Le Bon Coin proposera bientôt de nouveaux services.

Le succès du site Le Bon Coin en matière de recrutement devrait le conduire à modifier son offre d’ici à la fin de l’année 2016. À en croire son directeur général, le modèle économique autour des offres d’emploi va être repensé. Des solutions d’import automatique d’annonces ainsi que des abonnements premium pourraient être proposés pour inciter les grandes entreprises à être plus présentes sur le site. De leur côté, les TPE devraient, dans une certaine limite, continuer à bénéficier d’un système d’annonces gratuites.

Haut de page Article du - © Copyright Les Echos Publishing - 2016